Intel : Processeurs à 80 coeurs d’ici cinq ans

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Lors de son Intel Developer Forum, le fondeur a levé le voile sur ses travaux en cours, avec en avant-première un prototype de puce intégrant pas moins de 80 cœurs. Cadencés à 3,16 GHz, chacun peut échanger un téraoctet de données par seconde.

A l’occasion du Intel Developer Forum qui s’est tenu à San Francisco, Paul Otellini, P-DG d’Intel, a dévoilé mardi devant des milliers de participants un prototype de galette de silicium contenant plusieurs processeur à 80 coeurs. Ces derniers, cadencés chacun à 3,16 GHz, sont dédiés aux opérations de calcul à virgule flottante, a indiqué Justin Rattner, directeur de la technologie d’Intel. Chacun est capable d’échanger des données à raison d’un téraoctet par seconde. Le fondeur espère distribuer ces processeurs dans le commerce d’ici cinq ans.

L’objectif ultime est de permettre un téraflop (mille milliards) d’opérations à virgule flottante par seconde sur un même processeur. .

Bon nombre des aspects architecturaux de ce nouveau processeur à 80 coeurs découlent de progrès en recherche, annoncés lors de précédents Intel Developer Forums. Ainsi, la connexion directe des processeurs entre eux via de minuscules fils repose sur une technologie dite de “trous d’interconnexion”, qu’Intel avait présentée en 2005. Ces trous d’interconnexion offriront au processeur une largeur de bande mémoire totale d’un téraoctet par seconde.

Intel avait évoqué dès 2001 la possibilité de remplacer ces fils par la technologie optique dans les ordinateurs et processeurs. Depuis, il a produit plusieurs composants expérimentaux pour permettre aux lasers et à la technologie optique de remplacer les fils. L’idée de produire des processeurs multicoeurs a été évoquée la même année par le fondeur, pour lutter contre la dissipation de chaleur dans les processeurs.

Puces quadricoeurs confirmées pour novembre

L’IDF a également été l’occasion, pour Intel, d’annoncer comme attendu l’arrivée de ses processeurs à quadricoeurs en novembre. Un processeur Core 2 Extreme ultrarapide doté de quatre coeurs sortira à ce moment-là, et le processeur “Core 2 Quad” (dont le nom vient d’être officialisé) destiné aux PC de bureau grand public, suivra au premier trimestre 2007, a promis le dirigeant.

Les processeurs à quadruple coeur destinés aux serveurs suivent une trajectoire similaire: un processeur Xeon 5300 plus rapide est prévu pour novembre, et un processeur Xeon en version basse tension au premier trimestre 2007. Ces premiers processeurs combinent en fait dans un même package deux puces double coeur basées sur l’architecture Core. «Les performances reprennent le dessus», s’est réjoui Paul Otellini, indiquant que le processeur quadruple coeur pour PC de bureau pourra faire des calculs sur nombres entiers 70% plus rapidement que le Core 2 Duo, et que celui à destination des serveurs sera 50% plus rapide que le Xeon 5100 lancé en juin.

Intel reprend la place de numéro un

Avec l’arrivée cette année des processeurs Core 2 Duo, Intel rattrape aussi Advanced Micro Devices (AMD), en termes de performances de puces. Ces deux dernières années, son grand rival le battait à plates coutures lors des tests, avec ses puces serveur et bureau Opteron et Athlon 64. «Avec ce nouveau jeu de processeurs double et quadruple coeur, nous reprenons notre position de leader», a déclaré ouvertement Paul Otellini à son auditoire de développeurs. Avec le phénomène en plein essor des vidéos sur internet, comme en témoigne le succès de sites web tels que YouTube, les processeurs seront pleinement sollicités pour des tâches intensives telles que l’édition vidéo, a-t-il souligné.

Les ordinateurs portables feront peau neuve l’année prochaine avec une nouvelle plate-forme baptisée Santa Rosa, qui leur apportera de nouvelles technologies telles que le réseau sans fil 802.11n et la mémoire flash. D’après Otellini, Intel sera le premier à ajouter de la mémoire flash sur la carte mère d’un portable, ce qui améliorera le temps d’initialisation et réduira la consommation d’énergie.

La consommation d’énergie n’est qu’une partie de l’équation. Au cours des prochaines années, Intel compte améliorer de 300% les performances par watt de ses transistors grâce à de nouvelles conceptions et technologies de fabrication, a expliqué Paul Otellini. La prochaine étape, à savoir la technologie de fabrication en 45 nanomètres d’Intel, permettra au fondeur de produire des processeurs offrant un gain de performances de 20% et réduisant par cinq la perte de courant.

0 Flares Twitter 0 Google+ 0 Facebook 0 LinkedIn 0 Reddit 0 StumbleUpon 0 Buffer 0 Filament.io 0 Flares ×

Also read...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>